LES PIERRES RÉGIONALES

HISTOIRE DE LA PIERRE

La ville de Lyon et ses faubourgs ont été construits, au fil des siècles, avec de nombreuses variétés de pierres, extraites à proximité plus ou moins immédiate de Lyon.

Les pierres de taille sont essentiellement calcaires. Elles offrent une palette de couleur, de texture, et de dureté assez large. Elles permettent la construction d’édifices complets où chaque pierre, suivant ses propriétés propres, a sa place. Pierre dure en sous bassement, en bandeau, ou soumise à des contraintes importantes; pierres tendres et fermes pour le bâti, les encadrements de fenêtres, les éléments ouvragés et ornementés, la statuaire.

A travers les siècles, des sites d’exploitation ont vu le jour, d’autres ont disparu. Les raisons sont multiples, le facteur économique est sans doute le principal. L’apparition de nouvelles technologies comme la découverte du ciment et du béton armé a sonné la fin de l’utilisation traditionnelle de la pierre comme matériaux de construction. 

Malgré tout des carrières subsistent dans la région et alimentent les chantiers de restauration et de construction :

  • Le Bugey compte les carrières de Pierre de Villebois, de Chandore,  d’Hauteville.
  • La Bourgogne est trop riche en carrières pour pouvoir toutes les citer, mais les plus proches sont celles de Saint Martin Belleroche, Comblanchien, Buxy, Semond, Chanceau, ….

Malheureusement la restauration de notre patrimoine souffre de l’absence des carrières qui jadis, ont alimenté la construction de Lyon. Nous sommes obligés de travailler des pierres approchantes mais différentes soit par la couleur, la dureté ou leur aspect.

Parcourir les rues de Lyon, c’est voyager à travers le temps, de l’époque romane au 21ème siècle. Toutes les périodes sont représentées, et la pierre en est le marqueur essentiel. Sa nature, son aspect de taille, sa forme, sont autant de signes qui nous renseignent sur l’époque du bâtiment qu’elle compose.

RÉPERTOIRE DES PIERRES DE TAILLE DE LA RÉGION LYONNAISE

La région Lyonnaise, la Bourgogne et la vallée du Rhône sont riches de nombreuses carrières, offrant une large variété de pierres tant par leurs couleurs que par leurs caractéristiques propres.

La restauration du patrimoine local pose la question du matériau de remplacement lorsqu’une pierre est à changer. Malheureusement, la plupart des carrières alimentant la construction des bâtiments jusqu’au début du XXème siècle a fermée définitivement. Toute la difficulté est de choisir la pierre de remplacement sans dénaturer le bâtiment à restaurer.

PIERRE DE LUCENAY

PIERRE DE SEYSSEL

PIERRE DE SAINT-CYR

PIERRE DE COUZON

PIERRE DE VILLEBOIS

PIERRE DE TOURNUS

PIERRE DE SAINT-RESTITUT OU SAINTE-PAULE

PIERRE DE CRUAS

VOUS AVEZ UN PROJET À RÉALISER ?

Qu’il s’agisse d’un escalier ou perron, d’une cheminée, d’encadrements de portes et fenêtres, de lucarnes, d’un évier ou lavabo, de plans de travail de cuisine ou salle de bains, d’une fontaine, de piliers de portail, de bancs, ou la pose de dallages de pierre, ou tout autre élément de construction en pierres…